Un nouveau sondage révèle qu'une majorité de Canadiens estiment que notre pays se classe parmi les 10 meilleurs pour le bien-être des enfants.

En réalité, le Canada se classe 25e

Sondage publié à l'occasion de la Journée nationale de l'enfant et du 30e anniversaire de la Convention des Nations Unies relative aux droits de l'enfant

Toronto, ON, le 20 novembre 2019 - L'un des principaux groupes de défense des enfants au Canada, Children First Canada, a publié un nouveau sondage sur les attitudes des Canadiens à l'égard du bien-être des enfants de notre pays. Le sondage est publié aujourd'hui à l'occasion de la Journée nationale de l'enfant et du 30e anniversaire de la Convention des Nations Unies relative aux droits de l'enfant.

Selon le nouveau sondage, 71% pense que le Canada se classe parmi les 10 premiers par rapport aux autres pays riches, 36% estimant qu'il se classe dans le top 5. En fait, le Canada se classe 25e au total.

Une fois informés du classement actuel du Canada, neuf répondants sur dix ont déclaré que le Canada devrait accorder une haute priorité à l'amélioration du bien-être des enfants, et 4 sur 10 estiment que cela devrait être une priorité très élevée.

Le nombre de Canadiens qui accordent la priorité au bien-être des enfants a augmenté depuis le dernier sondage effectué en 2016. Ensuite, 86% a déclaré que c'était une priorité élevée (par rapport au 91% aujourd'hui) et 24% a déclaré que c'était une priorité très élevée (augmentant de 19 points à 43% en 2019).

«Il est décourageant de savoir qu'il y a tant de travail à faire pour améliorer la santé et le bien-être des enfants du Canada, mais les Canadiens ne sont pas conscients du problème. Ce sondage nous montre que lorsque les Canadiens prennent conscience de l'état de nos enfants, ils appuient fermement les mesures urgentes visant à améliorer le bien-être de nos enfants », déclare Sara Austin, fondatrice et PDG de Enfants d'abord Canada.

«Alors que les Canadiens célèbrent la Journée nationale de l'enfant, le Cabinet fédéral prête serment. Children First Canada exhorte le premier ministre et son cabinet à mettre nos enfants en tête de l'ordre du jour et à donner rapidement suite aux recommandations de longue date de nommer une commission indépendante pour les enfants et les jeunes », ajoute Austin.

Aujourd'hui a une signification supplémentaire pour Austin car c'est le 30e anniversaire de la Convention des Nations Unies relative aux droits de l'enfant et de la Journée nationale de l'enfant. Au début des années 2000, le défenseur des enfants a fait pression sur les Nations Unies pour qu’elles adoptent le «Troisième Protocole facultatif», qui permet aux enfants de tenir leurs gouvernements responsables de la protection de leurs droits. Le protocole a été adopté en 2011, mais n'a pas encore été ratifié par le Canada.

Dans le cadre du dévoilement du rapport d'aujourd'hui, Enfants d'abord Canada organise également un événement à Ottawa pour rassembler les enfants et les jeunes afin qu'ils se renseignent sur leurs droits et la Charte canadienne des enfants. L'événement réunira également des représentants du gouvernement fédéral et des principaux organismes de bienfaisance, hôpitaux, instituts de recherche et grandes entreprises du Canada pour discuter des défis actuels et créer un plan d'action.

Des événements satellites auront également lieu partout au pays, réunissant des jeunes et des adultes leaders pour participer à une conversation nationale sur la façon de faire du Canada le meilleur endroit au monde pour que les enfants grandissent.

«Les enfants ont le droit d'être à la table lorsque des décisions sont prises qui ont un impact sur leur avenir. Ils ont une voix et il faut l'entendre », ajoute Austin.

Principaux problèmes affectant les enfants identifiés par les répondants au sondage:

  1. santé mentale / dépression / anxiété - mentionné par 48% des répondants

  2. Intimidation / sécurité en ligne - mentionné par 34% des répondants

  3. Santé / fitness / obésité / nutrition: mentionné par 32% des répondants

  4. Écoles / enseignement: mentionné par 31% des répondants

  5. Pauvreté / familles pauvres: mentionné par 31% des répondants

  6. Violence domestique / maltraitance des enfants et éducation postsecondaire: tous deux cités par 23% des répondants

«Il est réconfortant d'entendre que les Canadiens sont préoccupés par les problèmes qui comptent le plus pour nos enfants», déclare Austin. Les principales priorités identifiées dans le sondage correspondent bien à la recherche publiée plus tôt par Children First Canada dans le Rapport Raising Canada sur les 10 principales menaces qui pèsent sur les enfants du Canada.

Autres résultats:

  • Seulement 54% croient que les jeunes Canadiens reçoivent le soutien dont ils ont besoin pour réaliser leur plein potentiel (seulement 7% se déclarant tout à fait d'accord)

  • 92% pense qu'investir dans les enfants permet désormais d'économiser des dépenses supplémentaires à l'avenir

  • 59% pense que le Canada ne fait pas de son mieux pour les pauvres

Nous venons de publier des infographies mettant en évidence les résultats du récent sondage Ipsos qui révèlent un décalage majeur entre la perception du public et la réalité des enfants du Canada.


Infographics_Compiled-72DPI-10.png

L'étude a été menée par Ipsos pour le compte d'Enfants d'abord Canada et de deux de ses partenaires: Children's Healthcare Canada et le IWK Health Centre.

Pour plus d'informations sur l'enquête ou les événements de la Journée nationale de l'enfant, ou pour coordonner une entrevue avec Sara Austin, veuillez contacter:

Andrea Chrysanthou

Affaires publiques mondiales

achrysanthou@globalpublic.com

416-797-8194

À PROPOS DE CHILDREN FIRST CANADA

Children First Canada est une organisation nationale à but non lucratif avec une vision audacieuse et ambitieuse qui, ensemble, nous pouvons faire du Canada le meilleur endroit au monde pour que les enfants grandissent. Nous sommes une voix forte, efficace et indépendante pour tous les enfants du Canada.

Nous exploitons la force de nombreuses organisations qui se sont engagées à améliorer la vie des enfants du Canada, y compris les organismes de bienfaisance et les hôpitaux pour enfants, les centres de recherche, le gouvernement, les organisations, les dirigeants communautaires et les enfants eux-mêmes.

Plus d'informations sont disponibles sur www.childrenfirstcanada.com