Fall Economic Statement Response.

Children First Canada répond à l'Énoncé économique de l'automne 2022

Ottawa, le 3 novembre 2022 – L'Énoncé économique fédéral de l'automne d'aujourd'hui a fourni un aperçu des finances du Canada, exprimant la nécessité d'une saine gérance économique en ces temps incertains et énonçant des mesures pour améliorer l'abordabilité, la croissance économique, l'équité et la justice.  

Il convient de noter le renforcement des mesures de soutien aux familles, notamment le doublement du crédit pour TPS, la Prestation dentaire canadienne et de nouveaux mécanismes pour améliorer l'abordabilité du logement. L'un des principaux enjeux pour les membres de notre Parlement des jeunes Canadiens est le changement climatique, et nous sommes heureux de voir des investissements dans ce domaine, ainsi que des engagements à investir dans des emplois pour les jeunes Canadiens. Voir tous les détails de l'Énoncé économique ici.  

Il y avait peu de détails sur les nouvelles initiatives visant directement à améliorer la vie des enfants et des jeunes, ce qui est préoccupant compte tenu des défis auxquels ils sont actuellement confrontés. Bien que les soutiens économiques aux parents soient essentiels pour faire face au coût de la vie de leurs familles, des investissements directs dans les enfants et les jeunes sont nécessaires. 

Les dernières nouvelles de Children First Canada (CFC) Élever le Canada la recherche suggère que le Canada a atteint un point de basculement critique. De nombreux enfants n'atteignent pas leur 18e anniversaire : le taux de mortalité infantile au Canada est plus élevé que dans la plupart des pays riches, et les principales causes de décès chez les enfants sont les blessures évitables, le suicide et l'homicide. Beaucoup de ceux qui survivent ne prospèrent pas : 

  • La moitié des enfants ont une mauvaise santé mentale sous forme de dépression  
  • Un tiers est victime de harcèlement 
  • Un quart ont subi du harcèlement ou des agressions sexuelles à l'école avant d'atteindre la 7e année 
  • Et un cinquième grandit dans la pauvreté. 

Ces statistiques dévastatrices sont trop alarmantes pour être ignorées.  

« Le gouvernement doit faire des choix difficiles quant à l'endroit où investir des fonds limités en cette période d'incertitude économique », déclare Sara Austin, fondatrice et chef de la direction de Children First Canada, « mais nous ne pouvons pas continuer à ignorer les défis urgents auxquels sont confrontés les jeunes Canadiens. Il existe des preuves accablantes qu'investir dans les enfants génère d'énormes rendements économiques, dont profitent tous les Canadiens.  

« En tant que jeune Canadien, je crois qu'il faut faire plus pour atténuer l'insécurité alimentaire. Les programmes disponibles ne parviennent pas toujours à ceux qui en ont besoin. dit Josephine Maharaj, une jeune de 14 ans membre du Parlement des jeunes Canadiens d'Ottawa.  

Alors que le gouvernement fédéral se prépare pour le prochain budget, nous exhortons le Parlement à prioriser :

1 : Élaborer un plan pour investir dans l'amélioration de la vie des enfants  

a) Établir un médiateur indépendant ou un commissaire à l'enfance et à la jeunesse qui se consacre à la protection des droits des enfants.  

b) Créer et mettre en œuvre une stratégie ou un plan d'action national pour améliorer la vie des enfants au Canada  

2 : Soutenir la prise de décision fondée sur des données probantes pour les enfants et les jeunes au Canada en améliorant l'accès en temps opportun aux données.  

a) Élaborer une stratégie de données complète qui engloberait la collecte de données désagrégées sur la santé et le bien-être des enfants, étayée par des analyses, des recherches et des informations.  

b) Renouveler l'enquête nationale sur le secteur des services aux enfants et aux jeunes afin d'identifier et de cartographier tous les principaux décideurs et fournisseurs de services qui travaillent à améliorer la vie des enfants au Canada.  

3 : Investir dans le potentiel des enfants et des jeunes en leur permettant d'être des citoyens actifs et engagés.  

a) Soutenir la création d'un programme national de leadership scolaire qui promeut la connaissance des droits et responsabilités des enfants et développe leur confiance  et capacité en tant que leaders d'aujourd'hui et de demain. Continuer d'appuyer le Parlement des jeunes Canadiens en tant que forum permettant aux enfants et aux jeunes de connaître leurs droits et de veiller à ce que les voix et les besoins des enfants soient représentés dans le programme du gouvernement.  

b) Créer un fonds d'investissement catalytique pour les enfants et les jeunes afin de financer des programmes innovants et fondés sur des données probantes qui amélioreront de manière mesurable la vie des enfants. 

Pour plus de détails, veuillez consulter notre soumission complète du budget.   

Il n'y a pas de plus grand investissement que d'améliorer la vie des enfants. Lorsque les enfants s'épanouissent, le Canada prospère. Notre avenir collectif dépend des décisions que nous prenons aujourd'hui. Investir dans les enfants maintenant n'est pas seulement la bonne chose à faire, c'est aussi un acompte sur notre avenir qui rapportera d'énormes dividendes sociaux et économiques pour les années à venir.  

Pour plus d'informations ou pour une entrevue, veuillez contacter : 

Wraychel Horne 
Spécialiste des communications 
(902) 626-9601 
whorne@childrenfirstcanada.com 

-

À propos d'Enfants d'abord Canada : 
Children First Canada (CFC) est un organisme caritatif national qui sert de porte-parole fort, efficace et indépendant pour les 8 millions d'enfants au Canada. Les FCC exploitent la force de nombreuses organisations et personnes qui se sont engagées à améliorer la vie des enfants au Canada, y compris les organismes de bienfaisance et les hôpitaux pour enfants, les centres de recherche, le gouvernement, les entreprises, les dirigeants communautaires et les enfants eux-mêmes. Visite childrenfirstcanada.org pour plus d'informations.