Près de la moitié des enfants canadiens ne savent pas qu'ils ont des droits

(Le costume français.)

Alors que le Canada célèbre la Journée nationale de l'enfant, un nouveau sondage révèle que la grande majorité des enfants ne savent pas quoi faire s'ils sentent que leurs droits sont violés.

Calgary, le 20 novembre 2020 - Le premier sondage des enfants canadiens depuis leur retour à l'école pendant la pandémie de COVID-19 révèle qu'un grand nombre (44%) d'enfants ne savent pas qu'ils ont des droits. Un nombre encore plus grand (73%) ne sait pas quoi faire en cas de violation de leurs droits. Le sondage, mené par Abacus Data et commandé par Children First Canada, a sondé des enfants âgés de 12 à 17 ans du 20 au 27 octobre 2020.

L'enquête, qui intervient plusieurs semaines après la réouverture des écoles cet automne, portait également sur les attitudes des enfants à l'égard de la rentrée scolaire. Les trois quarts des personnes interrogées (76%) ont déclaré que le gouvernement aurait dû consulter les élèves sur les décisions de retourner à l'école en toute sécurité.

Autres découvertes autour de la rentrée scolaire:

  • Huit sur 10 (78%) ont déclaré être impliqués dans la décision de retourner à l'école en personne ou non

  • 93% a estimé que leurs opinions sur le retour à l'école étaient écoutées et prises au sérieux

  • 65% n'aurait pas pris une décision différente concernant la fréquentation de l'école en personne ou en ligne

Sara Austin, fondatrice et PDG d'Enfants d'abord Canada, se dit encouragée par le fait que les jeunes se sentent impliqués dans les décisions au sein de leur famille, mais prévient que les résultats du sondage sur les droits humains des enfants sont inquiétants. «Près de 30 ans se sont écoulés depuis que le Canada a ratifié la Convention des Nations Unies relative aux droits de l'enfant, et pourtant près de la moitié des enfants canadiens vivent leur vie quotidienne sans savoir qu'ils ont des droits», dit-elle. «Ce qui est encore plus inquiétant, c'est que seulement un quart des enfants savent quoi faire s'ils sentent que leurs droits ont été violés.»

Lorsqu'on leur a demandé à qui ils se tourneraient si leurs droits étaient violés, 37% des répondants ont dit qu'ils parleraient à leurs parents, 30% ont dit qu'ils parleraient à la police et 16% a dit qu'ils parleraient à un enseignant ou à un directeur.

Le sondage a également révélé de bonnes nouvelles. La plupart des enfants interrogés ont déclaré qu'ils se sentaient impliqués dans les décisions qui ont eu un impact sur leur vie au sein de leur foyer. Seuls 2% ont déclaré ne pas se sentir impliqués, tandis que quatre enfants sur dix ont déclaré que leurs opinions jouaient un rôle important dans les décisions prises concernant leur vie. Il est important de noter que ceux qui ont déclaré que leurs opinions étaient prises en considération se sentaient également plus engagés et plus optimistes dans la vie. Ils étaient également plus susceptibles de savoir qu'ils avaient des droits.

«Lorsque les enfants connaissent leurs droits et que les adultes sont équipés pour faire entendre leur voix, ils peuvent s'épanouir et atteindre leur plein potentiel», déclare Austin. «Les enfants ont des idées et des opinions précieuses qui sont cruciales pour l'élaboration de politiques véritablement centrées sur l'enfant. Lorsque les jeunes sont informés et engagés, de meilleures décisions seront prises au sein des familles, des écoles et même au plus haut niveau du gouvernement. Un changement efficace et durable ne peut se produire que lorsque nous agissons avec les enfants, pas pour eux. »

Les enfants sont également convaincus que le Canada est un endroit formidable pour être un enfant et qu'ils ont le soutien dont ils ont besoin pour réaliser leur potentiel. Cependant, ils sont parfaitement conscients des problèmes tels que la santé mentale, l'intimidation, les frais de scolarité, la pauvreté et l'économie.

Les résultats soulignent la nécessité d'une meilleure éducation fondée sur les droits des enfants au Canada et la nécessité de mettre davantage l'accent sur les priorités des enfants dans l'élaboration des politiques publiques. Children First Canada exhorte les Canadiens à signer le Appel à l'action pour que le gouvernement s'attaque aux 10 principales menaces qui pèsent sur l'enfance et atténue les effets du COVID-19 sur les enfants.

Pour plus d'informations sur le sondage ou pour planifier une entrevue, veuillez contacter:

Andrea Chrysanthou

Directeur, Communications

Affaires publiques mondiales

achrysanthou@globalpublic.com

416-797-8194

Un merci spécial au soutien d'Abacus Data, de l'Hospital for Sick Children, du CHEO, de l'Alberta Children's Hospital Research Institute, du Centre de toxicomanie et de santé mentale, ainsi que des membres du Conseil consultatif jeunesse d'Enfants d'abord Canada, qui ont joué un rôle déterminant dans la réalisation de ce sondage. se produire.

Méthodologie

L'enquête a été menée auprès de 750 enfants âgés de 12 à 17 ans du 20 au 27 octobre 2020. Les enfants ont été recrutés par l'intermédiaire de leurs parents qui ont reçu l'invitation originale et ont été invités à faire remplir le sondage par leur enfant. Un échantillon aléatoire de panélistes a été invité à répondre à l'enquête à partir d'un ensemble de panels de partenaires basés sur la plateforme d'échange Lucid. Ces partenaires sont généralement des panels d'enquête à double opt-in, mélangés pour gérer les biais potentiels dans les données à partir d'une seule source.

Il convient de noter que les enfants ont été recrutés par l'intermédiaire de leurs parents et que ces parents étaient peut-être à proximité lorsque l'enfant a répondu au sondage.

La marge d'erreur pour un échantillon aléatoire probabiliste comparable de même taille est de +/- 3,57%, 19 fois sur 20. Les données ont été pondérées selon les données du recensement pour s'assurer que l'échantillon correspondait à la population d'enfants du Canada selon l'âge , sexe et région. Les totaux peuvent ne pas correspondre à 100 en raison de l'arrondissement.

À propos d'Enfants d'abord Canada

Children First Canada (CFC) est une organisation nationale à but non lucratif qui a pour vision audacieuse et ambitieuse qu’ensemble, nous pouvons faire du Canada le meilleur endroit au monde pour que les enfants grandissent. Nous sommes une voix forte, efficace et indépendante pour tous les enfants du Canada. Le CFC exploite la force de nombreuses organisations qui se sont engagées à améliorer la vie des enfants du Canada, y compris les organismes de bienfaisance et les hôpitaux pour enfants, les centres de recherche, le gouvernement, les entreprises, les dirigeants communautaires et les enfants eux-mêmes. childrenfirstcanada.org

À propos des données Abacus:

Abacus Data Inc. est une firme de recherche d'opinion publique et de marché à service complet spécialisée dans les affaires publiques et la recherche générationnelle. Abacus Data est l'une des principales sociétés de recherche sur l'opinion publique et le marketing au Canada. Ayant mené des recherches pour certaines des principales sociétés et groupes de défense des intérêts en Amérique du Nord, nous fournissons des capacités de recherche mondiales avec l'attention portée aux détails et à l'orientation d'une entreprise boutique.

abacusdata.ca


Près de la moitié des enfants canadiens ne savent pas qu'ils ont des droits

Alors que le Canada célèbre la journée nationale de l'enfant, un nouveau sondage révèle que la grande majorité des enfants ne savent pas quoi faire s'ils estiment que leurs droits sont enfreints.

Calgary, le 20 novembre 2020 - Le premier sondage réalisé auprès des enfants canadiens depuis leur retour à l'école pendant la pandémie COVID-19 révèle qu'un grand nombre d'entre eux (44 %) ne savent pas qu'ils ont des droits. Un nombre encore plus important (73 %) ne sait pas quoi faire si leurs droits sont violés. Le sondage, réalisé par Abacus Data et commandé par Enfants d'abord Canada, a interrogé des enfants âgés de 12 à 17 ans du 20 au 27 octobre 2020.

L'enquête, qui a été réalisée plusieurs semaines après la réouverture des écoles cet automne, a également porté sur le sentiment des enfants à l'égard du retour à l'école. Les trois quarts des personnes interrogées (76 %) ont déclaré que le gouvernement aurait dû consulter les élèves sur les décisions relatives à un retour à l'école en toute sécurité.

D'autres découvertes autour de la rentrée scolaire:

  • 8 sur 10 (78%) ont déclaré qu'ils ont été utilisés dans la décision de retourner à l'école en personne ou non

  • 93% ont estimé que leur opinion sur le retour à l'école était écoutée et prix au sérieux

  • 65% n'auraient pas pris une décision différente concernant la présence à l'école en personne ou en ligne

Sara Austin, fondatrice et directrice générale d'enfants d'abord Canada, se dit réconfortée par le fait que les jeunes se sont sentis utilisés dans les décisions au sein de leurs familles, mais prévient que les résultats du sondage sur les droits de l ' enfant sont inquiétants. «Près de 30 ans se sont écoulés depuis que le Canada a ratifié la Convention des Nations Unies relative aux droits de l'enfant, mais près de la moitié des enfants canadiens vivent au jour le jour sans savoir qu'ils ont des droits», dit-elle. «Ce qui est encore plus inquiétant, c'est que seul un quart des enfants savent quoi faire s'ils estiment que leurs droits ont été violés».

Lorsqu'on leur a demandé à qui ils s'adresseraient en cas de violation de leurs droits, 37 % des répondants ont déclaré qu'ils parlaient à leurs parents, 30 % à la police et 16 % à un enseignant ou au directeur.

Le sondage a également révélé de bonnes nouvelles. La plupart des enfants interrogés ont déclaré qu'ils se sentaient utilisés dans les décisions qui avaient un impact sur leur vie au sein de leur foyer. Seuls 2 % ont déclaré ne pas se sentir utilisés, tandis que quatre enfants sur dix ont déclaré que leur opinion jouait un rôle important dans les décisions prises concernant leur vie. Il est important de noter que ceux qui ont dit que leurs opinions étaient prises en compte se sentaient également plus engagés et optimistes par rapport à la vie. Ils sont également plus susceptibles de savoir qu’ils ont des droits.

«Lorsque les enfants connaissent leurs droits et que les adultes sont en mesure de les faire entendre, ils peuvent s’épanouir et atteindre leur plein potentiel», explique M. Austin. «Les enfants ont des idées et des opinions précieuses qui sont indispensables au développement de politiques réellement centrées sur l'enfant. Lorsque les jeunes seront publiés et engagés, les meilleures décisions seront prises au sein des familles, des écoles et même aux plus hauts niveaux du gouvernement. Un changement efficace et durable ne peut se produire que si nous agissons avec les enfants, et non pour eux ».

Les enfants ont également un sentiment positif sur le fait que le Canada est un pays formidable pour les enfants et qu'ils bénéficient du soutien dont ils ont besoin pour réaliser leur potentiel. Cependant, ils sont très conscients de problèmes tels que la santé mentale, l'intimidation, les frais de scolarité, la pauvreté et l'économie.

Les résultats soulignent la nécessité d'une meilleure éducation des enfants fondée sur les droits au Canada, et la nécessité de mettre l'accent sur les priorités des enfants dans les politiques publiques. Enfants d'abord Canada encourage les Canadiens à signer l'appel à l'action pour que le gouvernement s'attaque aux dix principales menaces qui pèsent sur l'enfance et atténue les effets de COVID-19 sur les enfants.

Pour plus d'informations sur le sondage ou pour programmer une entrevue, veuillez contacter

Andrea Chrysanthou

Directrice de la communication

Affaires publiques mondiales

achrysanthou@globalpublic.com

416-797-8194

Nous tenons à remercier tout particulièrement Abacus Data, l'Hôpital SickKids, le CHEO, l'Institut de recherche de l'hôpital pour enfants de l'Alberta, le Centre de toxicomanie et de santé mentale, ainsi que les membres du Conseil consultatif de la jeunesse d'enfants d'abord du Canada, qui ont joué un rôle essentiel dans la réalisation de ce sondage.

Méthodologie

L'enquête a été menée auprès de 750 enfants âgés de 12 à 17 ans, du 20 au 27 octobre 2020. Les enfants ont été recrutés par le moyen de leurs parents qui ont reçu l'invitation originale et ont été invités à demander à leur enfant de répondre à l'enquête. Un échantillon aléatoire de panélistes a été invité à remplir l'enquête auprès d'un ensemble de panneaux partenaires basés sur la plaque-forme d'échange Lucid. Ces partenaires sont généralement des panels d'enquête à double «opt-in», mélangés pour gérer les éventuelles distorsions dans les données d'une seule source.

Il est important de noter que les enfants ont été recrutés par leurs parents et que ces parents peuvent avoir été à côté lorsque l'enfant a répondu à l'enquête.

La marge d'erreur pour un échantillon aléatoire comparable, basée sur la conversion et de même taille, est de +/- 3,57%, 19 fois sur 20.

Les données ont été pondérées en fonction des données du recensement afin de s'assurer que cela correspondait à celui de la population canadienne des enfants selon l'âge, le sexe et la région. Les totaux ne pas atteindre 100 en raison de l'arrondissement.

À propos d'Enfants d'abord Canada

Enfants d'abord Canada est une organisation nationale à but non lucratif dont la vision audacieuse et ambitieuse est de faire du Canada le meilleur endroit au monde pour grandir comme un enfant. Nous sommes une voix forte, efficace et indépendante pour tous les enfants du Canada. Enfants d'abord Canada mobilisent la force de nombreuses organisations qui s'engagent à améliorer la vie des enfants du Canada, notamment les organismes de bienfaisance et les hôpitaux pour enfants, les centres de recherche, le gouvernement, les entreprises, les dirigeants communautaires et les enfants eux-mêmes. childrenfirstcanada.org

A propos d'Abacus Data:

Abacus Data Inc. est une société d'études de marché et d'opinion publique à service complet, spécialisée dans les affaires publiques et la recherche générationnelle. Abacus Data est l'une des principales sociétés d'études de marché et d'opinion publique au Canada. Ayant effectué des recherches pour certaines des plus grandes entreprises et des groupes de revendication d'Amérique du Nord, nous offrons des capacités de recherche mondiales avec le souci du détail et l'attention d'une société boutique. abacusdata.ca

abacusdata.ca